Méthanisation / Biogaz

Méthanisation / Biogaz
Méthanisation / Biogaz

Arkolia Energies, constructeur français
d’unités de méthanisation

Spécialiste de la méthanisation française depuis 2013, notre société propose des unités de méthanisation voie sèche et en infiniment mélangé, clé en main.
Pour répondre au mieux aux besoins du marché, Arkolia Energies est détentrice de 5 brevets pour sa technologie voie épaisse continue, Arkométha, et travaille sur un programme de R&D, Occimétha, pour méthaniser des substrats présentant des teneurs en azote importants.

Arkolia accompagne ses clients
dans leurs projets de méthanisation

Pionnier dans la méthanisation, Arkolia Energies est un partenaire de choix pour accompagner ses clients dans leurs projets de méthanisation grâce à l’intégration de tous les savoir-faire dans l’entreprise :

  1. Bureau d’études méthanisation
  2. Construction
  3. Laboratoire
  4. Maintenance

Ainsi qu’aux services d’assistance technique et d’assistance biologique. Arkolia Energies garantie, contractuellement, un rendement énergétique minimum, afin de pérenniser la rentabilité de chaque

Elle possède, également, un laboratoire interne lui permettant :

  1. De définir le dimensionnement de chaque projet au plus juste grâce à une connaissance précise
    des caractéristiques des substrats.
  2. D’assurer un suivi bio-chimique précis de chaque centrale permettant d’optimiser et de stabiliser la production de biogaz de l’installation.
  3. De garantir la production de l’installation dans la mesure du respect de la qualité et de la quantité des intrants initialement prévus et de la souscription au contrat de maintenance d’Arkolia Energies.

Une gamme complète au service
des Professionnels et de l’énergie !

Méthanisation Infiniment mélangé

Pour les substrats présentant, environ, 12 % de matière sèche. Il s’agit d’un procédé de méthanisation bi-phase voie liquide

Méthanisation Voie épaisse Arkométha

Pour les substrats présentant, environ, 20 % de matière sèche. Il s’agit d’un procédé de méthanisation bi-phase voie pâteuse en continue breveté par Arkolia Energies

ARKOMETHA, la technologie brevetée de méthanisation voie épaisse en continue issue de la recherche et développement d’Arkolia Energies. Le procédé de méthanisation voie épaisse en continu, Arkométha, offre des avantages en terme d’énergie et d’ergonomie. Il est particulièrement adapté aux projets de méthanisation des collectivités.
Ce procédé a été la 1ère technologie de méthanisation sélectionnée dans le Programme des Investissements d’Avenir de l’ADEME et est un brevet 100 % français.

Il s’agit d’une technologie de méthanisation en continu, dont le temps de séjour et les volumes de digestion ont été réduits par rapport aux installations classiques. L’agitation se fait par réinjection de biogaz.
Le pilotage précis et automatisé permet une optimisation de la production de biogaz, et s’adapte aux substrats avec un taux de matière sèche élevé.

Son projet de méthanisation

Avant de se lancer dans un projet de méthanisation, il faut absolument effectuer et passer du temps sur votre pré-projet afin de bien aborder les enjeux techniques, réglementaires, fiscaux et juridiques. De plus pour sécuriser le tout, il y a quelques pièges à éviter :
– Etudier le pouvoir méthanogène des intrants et définir un plan d’approvisionnement pérenne
Etudier, en amont, l’utilisation de la chaleur produite dans le cas d’un cogénérateur
– Maîtriser les aspects réglementaires et financiers

Principium autem unde latius se funditabat, emersit ex negotio tali. Chilo ex vicario et coniux eius Maxima nomine, questi apud Olybrium ea tempestate urbi praefectum, vitamque suam venenis petitam adseverantes inpetrarunt ut hi, quos suspectati sunt, ilico rapti conpingerentur in vincula, organarius Sericus et Asbolius palaestrita et aruspex Campensis.

Nos références éolienne

Saint Martial le Vieux (23)
250 kWe
2018
Rullac-Saint-Cirq (12)
250 kWe
2015
Parisot (81)
75 kWe
2014
Nos solutions

Intéressé par nos solutions ?
Nos équipes d'experts sont à votre écoute

Demandez votre étude personnalisée

La Méthanisation / Biogaz

La méthanisation est un procédé biologique naturel, en l’absence d’oxygène, de dégradation de déchets organiques (solides ou liquides) se transformant en biogaz et en fertilisant, appelé digestat.

La méthanisation produit, ainsi, du méthane qui :
– Par combustion produit de l’énergie thermique ou électrique
– Purifié, peut produire du biométhane réinjecté dans le réseau de gaz

Lorem Ipsum is simply dummy text of the printing and typesetting industry. Lorem Ipsum has been the industry’s standard dummy text ever since the 1500s, when an unknown printer took a galley of type and scrambled it to make a type specimen book. It has survived not only five centuries, but also the leap into electronic typesetting, remaining essentially unchanged. It was popularised in the 1960s with the release of Letraset sheets containing Lorem Ipsum passages, and more recently with desktop publishing software like Aldus PageMaker including versions of Lorem Ipsum.

La méthanisation permet de valoriser tous types de déchets :
– Substrats agricoles : effluents d’élevage, déchets maraîchers et céréaliers, résidus de cultures, cultures
dérobées…
– Substrats agro-industriels : déchets de laiterie, déchets d’abattoir, résidus de GMS, déchets de
vinification…
– Déchets de collectivités : déchets de marché, déchets verts, déchets de restauration collective, part
fermentescible des ordures ménagères…
– Substrats divers : eaux usées, boues des stations d’épuration…

Le
saviez
- vous
?

Le biogaz est un gisement

Le biogaz est un gisement, dans le monde, comparable à la consommation annuelle de gaz fossile soit 1 800 Mtep/an (source : ADEME). Bien sûr, cette ressource étant dispersée, le potentiel énergétique du biogaz est moindre, soit 100 à 300 Mtep/an. Aujourd’hui, moins d’1% de ce potentiel est exploité alors que la filière méthanisation est un atout de la transition énergétique pour les territoires. Le biogaz est issu d’une ressource renouvelable qui permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre, de valoriser nos déchets, de produire du fertilisant tout en créant de l’énergie qui est réinjectée dans le réseau.

En 2018, la France comptait :
- 487 unités de méthanisation agricole
- 124 unités de méthanisation industrielle
- 178 unités de méthanisation territoriale
Chaque année, un peu plus de 80 unités de méthanisation se construisent en France et on voit de plus en plus de projets de production de biométhane se construire avec 800 GWh injectés dans le réseau contre 10 TWh en Allemagne.

Start typing and press Enter to search

Shopping Cart